mugissant


mugissant

mugissant, ante [ myʒisɑ̃, ɑ̃t ] adj.
• fin XVe; de mugir
Qui mugit. Troupeaux mugissants.
Fig. Flots mugissants.

mugissant, mugissante adjectif Qui mugit : Des bœufs mugissants. Littéraire. Qui produit des sons comparables à des mugissements.

⇒MUGISSANT, -ANTE, part. prés. et adj.
I.— Part. prés. de mugir.
II.— Adjectif
A.— [En parlant d'un animal de l'espèce bovine] Qui mugit. Poussons devant nous les troupeaux bêlants, Les bœufs mugissants (CROS, Coffret santal, 1873, p. 32).
B.— P. anal. [En parlant d'une chose ou d'une pers.] Qui émet un bruit, profère des cris ou des paroles comparables à un mugissement. Flots, vents mugissants. Flaubert lit avec sa voix mugissante et sonore, qui vous berce dans un bruit pareil à un ronronnement de bronze (GONCOURT, Journal, 1861, p. 911). De grands souffles mugissants qui s'élevaient successivement de tous les points cardinaux balayaient en rafales soudaines ces solitudes encore blanches de neige (MARTIN DU G., Thib., Mort père, 1929, p. 1364) :
Je tombe là sur une horde, des possédés tout hagards, des brutes mugissantes, écumeuses... Ils doivent être au moins deux mille dans le long couloir à beugler!...
CÉLINE, Mort à crédit, 1936, p. 536.
[P. méton., en parlant d'une action, d'un état] [Une] mugissante rage (CHÊNEDOLLÉ, Journal, 1833, p. 182). L'orgie échevelée! hurlante! beuglante! mugissante! (FLAUB., Corresp., 1839, p. 40). L'institutrice (...) tire de l'insupportable instrument [l'harmonium] une espèce de plainte mugissante (BERNANOS, Mouchette, 1937, p. 1267).
Prononc. et Orth. :[], fém. [-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Fréq. abs. littér. :156.

mugissant, ante [myʒisɑ̃, ɑ̃t] adj.
ÉTYM. 1493; de mugir.
1 Qui mugit. || Troupeaux mugissants (→ Attacher, cit. 19).
2 Fig. || Flots mugissants. Rugissant. || Vagues mugissantes (→ Avant, cit. 46).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • mugissant — mugissant, ante (mu gi san, san t ) adj. 1°   Qui mugit. •   Comme de vils troupeaux mugissants sous nos mains, VOLT. Scythes, IV, 2.    Fig. •   Une écluse, par où sortaient pêle mêle, avec les eaux mugissantes, les terres, les arbres et les… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • mugissant — Mugissant, [mugiss]ante. adj v. Qui mugit. Il se dit au propre des bestes qui mugissent, & fig. des flots de la mer …   Dictionnaire de l'Académie française

  • MUGISSANT — ANTE. adj. Qui mugit. Il se dit au propre et au figuré. Un taureau mugissant. Les ondes mugissantes. Les aquilons mugissants. Cet homme a la voix mugissante …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • MUGISSANT, ANTE — adj. Qui mugit, au propre et au figuré. Un taureau mugissant. Les flots mugissants …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • mugissante — ● mugissant, mugissante adjectif Qui mugit : Des bœufs mugissants. Littéraire. Qui produit des sons comparables à des mugissements …   Encyclopédie Universelle

  • mugir — [ myʒir ] v. intr. <conjug. : 2> • XIIIe; lat. mugire; cf. a. fr. muir 1 ♦ En parlant des bovidés, Pousser le cri sourd et prolongé propre à leur espèce. ⇒ beugler, meugler. 2 ♦ Faire entendre un bruit qui ressemble à un mugissement. Sirène …   Encyclopédie Universelle

  • participe — 1. (par ti si p ) s. m. 1°   Ancien terme de finance. Celui qui participait à une opération de finance. Les traitants et leurs participes. 2°   Ancien terme de jurisprudence criminelle. Celui qui prend part à un crime. Au carcan.... avec un… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ressac — [ rəsak ] n. m. • 1613; esp. resaca; cf. a. fr. sachier « secouer » ♦ Retour violent des vagues sur elles mêmes, lorsqu elles ont frappé un obstacle. Le ressac de la mer dans les anfractuosités. Agitation due au déferlement. « le ressac qui… …   Encyclopédie Universelle

  • bondissant — bondissant, ante (bon di san, san t ) adj. Qui bondit. •   Le monstre bondissant Vient aux pieds des chevaux tomber en mugissant, RAC. Phèd. V, 6. •   Ô ! que n ai je entendu ces bondissantes eaux, Ces fleuves, ces torrents...., A. CHÉN. Élég. 40 …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • mugir — (mu jir) v. n. 1°   Il se dit proprement du cri du taureau, des boeufs, des vaches et d animaux analogues. •   Le monstre bondissant Vient aux pieds des chevaux tomber en mugissant, RAC. Phèd. V, 6. •   Le taureau ne mugit que d amour ; la vache… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.